Lutte contre la traite des êtres humains

Une de nos activités principales consiste à repérer et à accompagner les enfants et les adolescents victimes de Traite des Êtres Humains (TEH), forcés à mendier, à voler ou à se prostituer par des adultes qui tirent profit de ces activités délictueuses. Ces adultes peuvent faire partie d'un réseau plus ou moins important et sont souvent, liés au cercle familial des enfants.

C'est dans le cadre de notre travail de rue que nous repérons les jeunes.

Après avoir effectué un signalement aux autorités, ce qui est une obligation légale, nous tentons de créer un lien de confiance avec des enfants et des adolescents très méfiants à l'égard des adultes, qui plus est avec les travailleurs sociaux, perçus comme des relais de la police à laquelle ils ont fréquemment affaire du fait de leur activité.

Quand ceux qui les exploitent sont liés au cadre familial, les jeunes se retrouvent tiraillés entre le désir d'arrêter leur activité et celui de rester loyal à leurs parents, ce qui rend les placements difficiles et fragiles.

C'est pourquoi nos équipes accordent une attention particulière à ces enfants et prennent le temps de nouer avec eux une relation de confiance pérenne.

En ce sens, nous leur proposons de participer à nos activités quotidiennes et menons avec eux des projets spécifiques. Cela leur offre un répit à la rue et les replace dans un rôle d'enfant.

Un premier pas pour leur faire prendre conscience qu'il n'est pas normal pour un enfant de voler ou de mendier. La confiance établie, nous tentons de construire avec les jeunes des projets personnalisés afin de leur garantir une protection et de les éloigner de leur activité.

Au fil des ans, nous sommes devenus une association reconnue pour son engagement dans la lutte contre la TEH des mineurs étrangers.

Nous faisons partie du collectif Ensemble contre la Traite et nous sommes régulièrement sollicités par des institutions, sur le plan national ou local, afin de partager notre expérience dans la lutte contre l'exploitation des enfants.

A ce titre, nous avons participé à des missions interministérielles et avons contribué à mettre en place un dispositif expérimental d'éloignement des mineurs victimes de TEH en 2016.

Nous menons également un travail de plaidoyer, en lien avec nos partenaires, afin de mieux faire connaître les enjeux de la traite et d'aider à développer des solutions pour y faire face.

Interview d'Olivier Peyroux

Membre du conseil d’administration de Hors la Rue