Hors La Rue s’est donné les missions suivantes :

Repérer des mineurs étrangers en situation de danger

C'est dans le cadre de notre travail de rue que s'effectue la prise de contact avec les enfants et les adolescents, soit au cours de maraudes, soit suite à des signalements effectués par des associations ou des particuliers. Il peut s'agir de jeunes isolés mais aussi de jeunes mal accompagnés, victimes de défaillances familiales ou de maltraitance. C'est pourquoi nous privilégions le terme de mineurs en danger pour définir le champ de notre action. Cette notion étant plus difficile à évaluer, il nous paraît essentiel de prendre le temps de nouer avec les jeunes une relation de confiance, ce qui passe notamment par une approche empathique et des tournées régulières sur leurs lieux de vie ou d'activité.

Accompagner les jeunes vers le droit commun

Au sein de notre centre de jour ou dans la rue, nos équipes engagent avec les enfants et les adolescents un processus d'accompagnement vers un accès aux soins, à une éducation et à une protection.

Par un suivi régulier et au moyen d'activités à visée socio-éducatives et pédagogiques, nous tentons de construire avec les jeunes des projets individualisés.

Orienter

Lorsque les trois objectifs sus-cités sont remplis, l’équipe éducative cherche, autant que faire se peut, des solutions d’hébergement, de formation, ou toute autre orientation nécessaire à l’avancement du projet personnel du jeune.

L’entrée dans le droit commun, par l’accès à une couverture santé, à la scolarité ou à une prise en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, n’est pas toujours aisée comme nous le verrons plus loin.

Le développement et l’entretien de notre réseau partenarial sont donc des conditions sine qua non de la réussite de l’orientation du jeune.

Œuvrer à une prise de conscience

Agir pour les mineurs étrangers en danger, c'est aussi militer pour une réglementation plus juste au niveau national, européen et international et pour une meilleure prise en charge des jeunes par les structures existantes. Cela passe par des campagnes de plaidoyer ou des études de terrain, en partenariat avec d'autres associations ou encore des prises de parole publiques.

Via des actions de sensibilisation, nous partageons notre expérience avec les différents acteurs sociaux et institutionnels dans des régions et des départements, de plus en plus confrontés au phénomène des enfants et des adolescents en danger.

Notre action s'articule autour de 4 principes majeurs

La libre adhésion

Nous croyons qu'il n'est d'action efficace que si elle est librement consentie. Et ce plus encore lorsqu'on s'adresse à un public qui dès le plus jeune âge n'a été confronté qu'à de l'instabilité, à de la précarité, voire à de la contrainte.

C'est pourquoi il nous faut aller vers les enfants et les adolescents, en leur reconnaissant le droit de choisir librement ce qui est bon pour eux, tout en les incitant à adhérer à des propositions socio-éducatives vers une sortie de rue.

Que ce soit au centre de jour ou dans la rue, l’adhésion libre est toujours recherchée.

La compréhension

La connaissance de nos publics, de leur parcours, de leur culture et de leur langue nous paraît essentielle pour apporter une réponse pertinente.

Par son histoire, Hors La Rue a développé des liens très forts avec l’Europe de l’Est, la Roumanie en particulier, ce qui lui offre des atouts indéniables pour agir auprès de jeunes originaires de ce pays.

Depuis plusieurs années, nous nous efforçons d'élargir nos compétences afin de pouvoir nouer des liens semblables avec les enfants et adolescents venus d'Afrique Subsaharienne ou du Maghreb.

Le travail en partenariat

Nous n'avons ni prétention ni vocation à tout régler seul. Nous croyons que pour trouver des solutions appropriées et durables, il nous faut développer des partenariats avec des acteurs institutionnels ou associatifs afin que les jeunes puissent avoir accès à l'hébergement, à la formation, à la santé...

Une approche de terrain

Nous privilégions une approche de terrain car nous pensons qu'il est essentiel de se trouver auprès des enfants et des adolescents à la rue ou en situation d'errance.Leurs lieux de vie, d'activité ou de passage étant amenées à changer souvent, nos équipes font preuve d'une mobilité importante qui leur permet de rester au plus près des besoins et des préoccupations des jeunes.