Depuis sa création, Hors La Rue a travaillé avec des milliers de jeunes.

Chaque année, nous entrons en contact avec plusieurs centaines d'enfants et d'adolescents. Les nationalités, les parcours et les situations que nous rencontrons sont très diverses.

A l'origine, Hors La Rue travaillait principalement avec des mineurs originaires de Roumanie mais la grave crise migratoire nous a poussé à élargir notre public et nous accompagnons de plus en plus d'enfants et d'adolescents venus d'Afrique Subsaharienne, du Maghreb ou du Sous-continent Indien.

Il peut s'agir de mineurs non accompagnés, sans attaches familiales sur le territoire, mais pas uniquement : nous estimons qu'il est de notre devoir d'agir dès lors que le jeune se trouve en danger. C'est notamment le cas des enfants en situation d'exploitation, forcés par des réseaux à mendier, à voler ou à se prostituer.

Nous avons souhaité rédiger quelques portraits d'enfants afin que ceux qui soutiennent et ceux qui s'intéressent à notre action puissent se faire une idée de notre travail.

Ces récits de vie n'ont pas pour fonction de peindre un tableau idyllique et déformé de la réalité mais plutôt de montrer notre quotidien par des exemples, sans masquer les difficultés auxquelles nous sommes confrontées.