Sensibiliser les professionnels : mieux accompagner les mineurs victimes de traite

Forte de son expérience de plusieurs années dans le repérage et l’accompagnement des mineurs victimes de la traite des êtres humains, en particulier des mineurs contraints à commettre des délits, Hors la rue anime des sensibilisations auprès de ses partenaires. En 2021, plus de 400 acteurs ont été sensibilisés.

 

Constats 

Malgré le nombre important de mineurs victimes de la traite des êtres humains, un grand nombre d’acteurs (professionnels ou bénévoles) agissant ou pouvant agir auprès de ces mineurs rencontrent des difficultés dans le repérage et l’accompagnement de ces derniers. Ces difficultés sont notamment liées au manque de connaissance général du phénomène (modalités de contrainte, stratégies visant à brouiller l’identification, profils sociologiques des victimes..). 

Ce manque de connaissance peut conduire à un défaut d’identification et à l’absence de reconnaissance du statut de victime et donc de protection adaptée. Mieux comprendre ce phénomène apparaît donc nécessaire. 

Renforcer les capacités des professionnels 

Outre sa mission d’aller au-devant des mineurs étrangers en situation de danger, Hors la rue s’est donnée pour mission d’agir auprès des acteurs des champs associatifs, institutionnels et judiciaires en leur proposant notamment des temps de sensibilisation. Basées sur notre expérience de terrain, ces sensibilisations visent à accompagner les acteurs impliqués vers un renforcement de leurs connaissances et de leurs pratiques professionnelles.  Les contenus de nos sessions sont adaptés aux services concernés afin qu’ils puissent se saisir des informations et des exercices proposés dans le cadre de leurs activités. Nous avons eu à cœur cette année de revoir ces modules afin de les rendre le plus interactif possible. 

Ainsi, ces sensibilisations ont pour objectif : 

  • d’améliorer la connaissance générale sur le phénomène de traite, des différents types d’exploitation et des publics concernés ;
  • de faciliter le repérage des victimes potentielles ;
  • d’augmenter et d’améliorer l’identification et le signalement des mineurs présumés victimes de traite ;
  • d’améliorer l’accompagnement socio-éducatif et psychologique des victimes ;
  • de favoriser et renforcer le travail en partenariat 

 

S’ils permettent de renforcer le savoir et le savoir-faire des professionnels, ces temps d’échange sont également l’occasion de créer du lien entre l’équipe d’Hors la rue et les différentes structures/institutions sensibilisées et de fluidifier les échanges sur des situations communes de jeunes. 

 

En 2021, nous avons eu l’occasion de sensibiliser plus de 400 acteurs (professionnels et bénévoles) dont des travailleurs sociaux et des éducateurs d’associations spécialisées, des services de l’aide sociale à l’enfance et de la protection judiciaire de la jeunesse , des policiers et gendarmes ou encore des professionnels du système judiciaire pour mineurs (magistrats, avocats).  

 

Dans le même sens, Hors la rue a développé un outil capitalisant notre expérience dans le guide « Mieux accompagner les mineurs contraints à commettre des délits », disponible en libre accès sur notre site internet (www.horslarue.org).

Partager :

Facebook

Facebook

Newsletter

Tous droits réservés 2019 © Hors la Rue

DÉCOUVREZ LA NOUVELLE VIDÉO !

Voir
X