Affaire Trocadéro : les 6 prévenus reconnus coupables de traite des êtres humains

12 janvier 2024

Dans un verdict rendu le 12 janvier 2024 à 19.00, le tribunal correctionnel de Paris a condamné à des peines allant de 4 à 6 ans d’emprisonnement les 6 hommes pour, entre autres, les faits de traite des êtres humains aggravée à l’encontre des 17 mineurs.

Cette décision exemplaire est l’aboutissement du travail mené par les victimes, leurs avocats et leur administratrice ad hoc, le parquet, les services de police, le tribunal correctionnel, les institutions en charge de la protection des jeunes et Hors la rue. Ce travail commun a permis la mise en lumière de ce qu’ont subis ces enfants, notamment entre janvier et juin 2022.

Nous espérons que cette décision sera une étape dans le travail de reconstruction entamé par plusieurs jeunes victimes, qu’elle pourra être utilisée pour d’autres dans lecadre de dossiers similaires, qu’elle favorisera une meilleure protection des enfants victimes d’exploitation et qu’elle aura un effet dissuasif pour ceux qui les exploitent.

Cette condamnation pour traite des êtres humains démontre à notre sens que le travail que nous menons avec ces jeunes fonctionne et doit se poursuivre. Le repérage de ces enfants, leur accompagnement vers la protection et la conscientisation des dommages et préjudices qu’ils subissent, leur suivi dans le cadre de procédure pénale pour reconnaître leur statut de victime demeurent des impératifs compte tenu de ce que de nombreux acteurs observent sur le terrain.

La poursuite de nos actions de terrain et de plaidoyer se fera avec l’objectif de renforcer la préservation de l’anonymat de ces jeunes lorsqu’ils s’engagent dans une telle démarche, inédite, de constitution de partie civile, et ce pour faciliter leurs témoignages essentiels à la manifestation de la vérité.

Nous tenons à saluer le travail de l’ensemble des acteurs impliqués dans ce procès qui a permis d’amorcer un changement de regard de l’opinion publique sur le sort de ces jeunes qui ne seront dorénavant plus vus comme de simples délinquants.

Enfin, nous tenons également à remercier notre avocate Céline Astolfe pour son travail exceptionnel tout au long de la procédure.


Depuis 2004, Hors la rue identifie et accompagne les mineurs étrangers en danger à Paris et en Île-de-France. Nous travaillons chaque jour à une meilleure reconnaissance et à l’application concrète aux mineurs étrangers en danger des règles internationales et nationales relatives aux droits de l’enfant.

Notre mission est d’identifier, de protéger, et d’accompagner vers le droit commun les mineurs étrangers en danger en France en vue d’une réelle intégration sociale et économique en étroit partenariat avec l’ensemble des acteurs présents dans le cadre des dispositifs de protection de l’enfance. Nous œuvrons également à une meilleure connaissance et prise en compte du phénomène des enfants étrangers en danger sur notre territoire. Nous sensibilisons les acteurs institutionnels, les pouvoirs publics et, d’une manière générale, la société civile, afin de faire évoluer le cadre réglementaire de prise en charge de ces enfants, que ce soit au niveau français ou international.


Contacts presse

Gauthier Berenfeld - Chargé de communication : gauthier.berenfeld@horslarue.org / 07 84 90 52 75

Guillaume Lardanchet - Directeur : guillaume.lardanchet@horslarue.org / 06 86 85 99 83

Notre dossier de presse.

Facebook

Facebook

Newsletter

Tous droits réservés 2019 © Hors la Rue