éducation

L'acquisition de savoirs élémentaires et l'apprentissage du français sont des étapes essentielles dans un processus d'insertion sociale des mineurs étrangers.

Chaque matin, plusieurs bénévoles, encadrés par une coordinatrice, dispense des ateliers de soutien aux apprentissages en s'efforçant de s'adapter aux besoins et aux attentes des jeunes.

Pour certains, il s'agit de combler des lacunes scolaires, de perfectionner des connaissances ou de développer la concentration nécessaire en vue d'une scolarisation future.

Pour d'autres qui n'ont jamais été scolarisés, c'est l'occasion d'acquérir des bases pratiques pour le quotidien (prendre le métro, lire l'heure...) ou de réintégrer les règles de vie en collectivité.

Souvent, nous faisons appel à des intervenants extérieurs qui viennent parler de leur profession ou de leur parcours (archéologues, chef cuisinier) afin d'ouvrir les enfants et les adolescents à d'autres univers et par-là, de leur redonner le goût d'apprendre.

Nos activités sont pensées avec une dimension éducative et pédagogique.

C'est par exemple le cas d'un projet comme De la graine à l'assiette, où les jeunes ont été sensibilisés aux enjeux de la transition agro-écologique.

Les enfants et les adolescents ont été invités à créer et à entretenir un jardin potager situé à proximité de notre centre, puis à composer des repas à partir des légumes récoltés.

Des ateliers autour de l'écologie et de la nutrition ont par ailleurs été animés.