Un centre d'accueil de jour d'appui aux maraudes (CAJAM)

Notre centre d’accueil de jour d’appui aux maraudes, situé à Montreuil, est un lieu de vie, calme, protégé et chaleureux, destiné à offrir aux adolescents repérés et accompagnés lors des maraudes de notre équipe éducative, un répit à la rue en leur redonnant une place d'enfant. Le centre est également conçu comme un espace de transition vers une insertion sociale. Le CAJAM est ouvert du lundi au jeudi, de 10h à 17h. Il accueille les enfants, entre 7 et 18 ans, déjà repérés et accompagnés par nos équipes de rue.
Activités

Un centre sécurisé et sécurisant pour des enfants de la rue

Ce centre se veut être un lieu sécurisé, sécurisant, bienveillant, loin du lieu d’exploitation et/ou de travail. Les jeunes peuvent accéder à des services de première nécessité : repas, douches, laverie, vestiaire, pharmacie, repos. Il permet également de favoriser un temps éloigné des préoccupations quotidiennes que vivent ces enfants via la pratique d’activités socio-éducatives. Il représente un espace « intermédiaire » entre la rue et les dispositifs de droits communs. L’occasion pour les adolescents en errance, déscolarisés, victimes de maltraitance et/ou d’exploitation de reprendre quelques instants leur place d’enfant et être accompagnés sur un plus long terme dans leur projet de sortie de rue.
Support matériel, psychologique et juridique
Nos éducateurs sont présents pour apporter un soutien et un accompagnement personnalisés aux jeunes dans toutes leurs démarches. Cet espace offre aux jeunes une opportunité de réapprendre les règles élémentaires de vie en commun, passage incontournable d'un processus de resocialisation notamment par la mise en place d’activités ludiques, artistiques et culturelles définies en fonction des besoins des adolescents. En plus de la dynamique d'apprentissages, ces activités permettent à nos équipes de mieux connaître les enfants et les adolescents et ainsi de renforcer les liens de confiance avec eux afin de mieux définir des projets individualisés. L’intervention éducative est renforcée par la présence d’une psychologue et une art-thérapeute, habituées à travailler avec des mineurs en situation de rupture sociale et affective, qui peuvent être sollicitées dans le cadre d'entretiens individuels ou collectifs. Quant aux jeunes majeurs ayant déjà fréquenté le centre, ils peuvent être reçus sur rendez-vous et nos équipes les informent sur leurs droits en les réorientant vers des structures adaptées.