Rapport d'activité - 2020

Vous pouvez retrouver le rapport d'activité en cliquant sur le lien suivant :

 

Voir le rapport d'activité (pdf)

 

ÉDITO PAR ESTELLE DENIZE, PRÉSIDENTE

Affirmer notre identité

Hors la rue mène ses actions depuis 2004 au plus près des enfants les plus en danger. Nos diagnostics et nos observations de terrain nous ont amenés cette année à recentrer nos missions et à redéployer nos moyens afin de travailler avec les mineurs les plus éloignés des dispositifs de la protection de l’enfance. Nous n’avons pas fait le choix de la facilité en mobilisant tous nos efforts en rue et en réorganisant nos actions. Néanmoins, force est de constater que le changement est déjà en marche et que nous avons pu repérer de nouveaux enfants et mieux les accompagner, notamment dans le département de la Seine Saint-Denis.

Hors la rue se doit de rester flexible et de continuer à agir de façon déterritorialisée en Île-de-France auprès des mineurs les plus invisibles.

Relever le défi de la crise sanitaire

Pour nous tous, 2020 aura été une année hors normes. Hors la rue n’a jamais cessé ses activités et a su s’adapter aux contraintes et accompagner les enfants lors de la crise sanitaire. Il a fallu rester à l’écoute et inventer de nouvelles façons de maintenir le lien de confiance. Nous avons travaillé avec les institutions et nos partenaires afin de mutualiser nos moyens, de mettre en place des co-maraudes et de rester vigilants quant à l’application des droits des enfants en cette période difficile.

Alerter et proposer

Ces dernières années, l’apparition de nouveaux publics et l’aggravation des conditions physiques et psychiques des enfants en rue, nous poussent à alerter les pouvoirs publics et à proposer des cadres plus adaptés. Depuis plus d’un an et demi, notre association accompagne notamment des jeunes filles en errance et des mineurs non accompagnés en situation de grande précarité, sous emprise, victimes de violence et très éloignés du soin. Partager ces constats et réfléchir avec les professionnels et les institutions, est plus nécessaire que jamais. Nous devons rester vigilants au respect des droits et à l’intérêt supérieur de ces enfants. C’est pourquoi, Hors la rue se mobilise aussi afin de dénoncer les accords sur le retour des mineurs isolés étrangers entre la France et le Maroc car les enfants en errance sur notre territoire, qu’ils soient marocains ou d’autres nationalités, doivent avant tout être protégés et accompagnés vers des dispositifs de droit commun adaptés.

Au nom de tout le Conseil d’Administration, je remercie chaleureusement nos partenaires, nos bailleurs et nos donateurs pour leur confiance et leur fidélité. De même, nous adressons nos très sincères félicitations aux équipes dont l’implication, l’engagement et la mobilisation sans faille au nom de la protection de l’enfance ne sont plus à démontrer.

Partager :

Facebook

Facebook

Newsletter

Tous droits réservés 2019 © Hors la Rue

DÉCOUVREZ LA NOUVELLE VIDÉO !

Voir
X